VIE FRATERNELLE

La communauté

Le monastère rassemble des personnes qui partagent le même idéal, et les talents de chacun y sont mis au service de tous pour construire une communauté selon l’Évangile. La vie commune rend possible la découverte de soi-même, l’accueil de l’autre et l’amour de Dieu. Car amour de Dieu et amour du prochain sont indissociables, et l’Esprit Saint est à l’œuvre dans le cœur du moine pour le conduire vers une plus grande charité.

Dans le but de favoriser l’esprit de famille et de procurer à chacun une détente convenable, chaque jour, après le repas du soir, les moines prennent quelques moments de détente et de conversation en commun.

L’abbé

Une vie commune n’est possible que si tous acceptent une règle de vie et une autorité chargée de lui donner sens et de l’interpréter. L’abbé, qui est élu par ses frères, est au service de sa famille monastique : par son exemple et son enseignement, il aide et encourage ses frères à persévérer dans la voie qu’ils ont choisie. Saint Benoît lui demande de s’adapter au caractère et aux dispositions de chacun

Pour les décisions importantes, l’abbé convoque tous les moines et demande l’avis de chacun, car souvent, remarque saint Benoît, “le Seigneur révèle au plus jeune ce qu’il y a de mieux à faire”. Il traite des affaires de moindre importance avec les membres de son conseil dont certains sont élus par la communauté.